rubriques du Blog

samedi 24 juin 2017

Look n°2 : L'appel de l'océan






Je suis une fille de l'eau. J'aime la voir, l'entendre, la toucher. J'ai envie de plonger dans chaque étendue bleu que je vois. Je suis hypnotisée par sa surface, j'ai besoin de la toucher. Je n'ai pas de meilleur sentiment que celui d'aller au bord de mer. Ce bruit doux et régulier et cet air rafraîchissant. J'y suis tellement habituée que je ne pourrais pas vivre loin. Je deviens claustrophobe si je ne suis pas près d'une étendue d'eau. Je suis attirée par elle tel un aimant. Je n'avais pas vu l'océan depuis toute petite et qu'une après midi l'année dernière. J'avais vraiment hâte de passer deux jours juste à coté pour mieux le découvrir. C'est une vraie force de nature, il est fort et puissant. Il dégage un bruit que la mer ne fait pas. L'eau semble vraiment animée. Elle me rappelle à quelque point l'homme est petit face à l'océan et la terre en général.

Se lever à 6h pour aller au bord de la plage sans personne était très apaisant, j'avais la plage pour moi toute seule : les vagues le sable et moi pour faire ce look. J'adore cette jupe je l'ai trouvé l'année dernière sur asos, elle était trop grande et j'ai du faire un ourler, la porter avec une épingle à nourrir, elle glisse sur mes pieds mais je me sens tellement bien dedans. Mon crop top fait partir de mes nouvelles obsessions vestimentaires du moment.
J'attendais avec impatience l'arrivée de l'été pour ressortir ma jupe et pouvoir enfoncer mes pieds dans le sable.

tenue jupe crop top plage
tenue bas de jupe
look jupe sur la plage
plage
look jupe rose
plage

↓ Vous avez aimez ? :) 

dimanche 18 juin 2017

Le lac de castillon



En arrivant de loin on peut apercevoir un rond de bleu turquoise parmi les montagnes. Le lac de Castillon près des gorges du verdon et du village de Castellane, Des paysages à couper le souffle, j'avais l'impression d'être au bord des lacs du canada

Ce qui m'a le plus impressionné c'est la couleur de l'eau. Un bleu si beau, ma seule envie était de plonger dedans. Sans grandes villes et villages aux alentours il régnait au bord du lac un calme paisible. 

Sur la route nous avons trouvé le petit lieu-dit de touron, au bord du lac, quelques maisons, un petit port et une berge pour pique-niquer. 

Attention il ne faut pas se baigner n'importe où, le lac est un lac artificiel et des courants d'eau dû au barrage sont possible. Il faut rester au niveau des zones surveillées. 

Mais mettre les pieds dans l'eau et essayer de faire des ricochets est vraiment agréable. 

eau, verdure, lac, nature
eau, nature, verdure, lac
Touron, port, lac, eau, bateaux
eau, nature, verdure, lac

vendredi 16 juin 2017

De Biarritz à Bidart



Allez, venez on va à la plage. A Biarritz il y a des plages sur toute la côte. Vous pouvez aller de la plage de la côte des basques jusqu'à Bidart à pied. J'aimerais bien y retourner pour profiter de ces plages par beau-temps. J'ai longé la côte pour trouver de petites plages sauvages pour changer des plages citadines. J'aime bien m'éloigner des immeubles quand je suis à la plage. Suivez-moi, on longe la côte.


Plage du miramar :


La plus au Nord de Biarritz, elle est plutôt calme, mais je n'y étais pas par beau temps. Par contre ce n'est pas vraiment du sable, mais plutôt des tous petits graviers.

plage du miramar



La grande Plage :


Elle est dans le prolongement de la plage du miramar, au bord du casino, au bord du centre ville. 

grande plage


Plage du Port vieux :  



Une plage tout mignonne qui ressemble à une petite plage privée d'un film. 


plage du port vieux


Plage de la côte des basques : 



C'est la plage des surfeurs, d'en haut les couleurs de l'eau sont trop belles. Elle est déjà un peu plus reculée de la ville dû aux escaliers pour la rejoindre.

côte des basques


Plage de Marbella : 


L'une des dernières plages de Biarritz au sud, elle est dans le prolongement de la côte des basques mais un peu plus à l'écart. Son sable est tellement doux sous les pieds. C'est l'une de mes plages préférées.

plage marbella

Plage de la Milady :



Elle se situe juste à coté de la plage de Marbella, elle est plus grande mais son sable est tout aussi doux.

plage milady


Plage erretegia : 


plage erretegia


Une de mes préférés, elle est à Bidart, pour y arriver, impossible de se garer à coté, il faut descendre une petite pente. Elle est complètement au milieu de la nature. Calme et paisible.

plage erretegia


Envie d'aller à la plage ?



Vous avez aimé cet article ? ↓

dimanche 11 juin 2017

Biarritz sous la pluie


Le week-end dernier je suis allée à Biarritz, malheureusement pour moi il a plu deux jours sur trois. J'ai pu quand même aller profiter de la ville pendant les courts moment de répis. J'ai tout de suite aimé l'atmosphère paisible de la ville. Peut-être cela est-il dû au fait que ce n'était pas la pleine saison et qu'il ne faisait pas très beau.

quartier impérial biarritz


J'étais dans le quartier impérial et c'est vraiment très mignon, Les maisons ont du charme et ont peut essayer de deviner leur histoire.

Que a-t-il à faire à Biarritz ? 


Vous pouvez vous balader, allez manger ou prendre un goûter dans les nombreux restaurants et café de la ville. Par contre le prix est un peu élevé, compter 5€ minimum pour un jus de fruit et environ 8€ pour un petit déjeuner. Vous pouvez aussi allez faire les magasins, ou du lèche-vitrine car cela ne manque pas.  

Pour les endroits à visiter vous pouvez voir le Phare de Biarritz, mais ce que j'ai préféré c'est le rocher de la vierge, en soi le rocher à voir n'est pas le plus intéressant. Ce qui l'est vraiment c'est sa position, c'est une avancée dans l'océan. On se retrouve au milieu des vagues, happée par leur bruit

rocher, océan, vague, vierge

L'occupation majeur est bien évidement le surf, mais se reposer au bord de l'océan avec juste le bruit des vagues est vraiment relaxant. Effet immédiat pour moi.
Les hales est une place animé par les restaurants et les cafés, les bars mais aussi le marché le matin avec plein de spécialité locales qui mettent l'eau à la bouche. 

halles, biarritz, marché, nourriture

Vous pouvez aussi aller voir le musée du chocolat ou la cité de l'océan, qui nous parle de l'océan, des espèces qui le peuplent et le surf.

Et bien sur profiter des différentes plages dont je vous parlerez dans un prochain article :).

plage, océan, biarritz



Les fleurs 


Je pense qu'on peut vraiment dire de Biarritz que est une ville fleurie. On trouve de partout des hortensias, du blanc au bleu en passant par le violet et le rose. Des dégradations de couleurs très belles. Je m’arrêtais à chaque fois devant les jardins des maisons avec l'envie de tous les prendre en photo. 


fleurs, hortenzia


Et vous qu'est-ce que vous aimez à Biarritz ?

L'article vous a plu ? :) ↓


jeudi 8 juin 2017

Voyager seule



Cette année la globe trotteuse en moi s'est lancée dans le voyage en solitaire : Annecy, Biarritz et bientôt l'Europe. J'en avais marre de devoir attendre les autres pour voyager. 

Je suis étudiante, mes amis et proches sont donc majoritairement étudiants aussi. Je fais des petits boulots et j'économise, beaucoup. C'est à dire que je ne sors pas beaucoup, je me fais un pique-nique au lieu d'aller manger dehors, je ne m’achète que ce dont j'ai besoin, exit cette nouvelle robe qui me fais de l’œil car mon placard en est déjà rempli, je vais à la bibliothèque pour lire des livres … Cela peut-être assez contraignant pour certains mais pour moi ce n'est pas un problème car cela me permet de faire ce que j'aime : voyager
Voyager demande du temps, être disponible. Mais aussi de l'argent bien évidemment. Je peux avoir cela car je m'organise pour. Mes proches n'ont pas toujours la même envie que moi où les mêmes priorités. Soit ils n'ont pas assez d'argent pour me suivre dans la destination qui me plairait, soit ils n'ont pas le temps car ils ont d'autres obligations comme travailler par exemple. 
Cela a fait que je suis passée à coté de voyage. Je pouvais y aller, mais je n'avais personne pour venir avec moi. Au début j'étais juste déçu, ce voyage ce sera encore pas pour cette année. 
Et puis un jour j'ai eu un déclic, j'ai rencontré des personnes qui voyageaient seules et je me suis dit mais pourquoi tu n'y as pas pensé avant ? Le fait de partir seule ne m'avait juste pas effleuré l'esprit. 

Comment j'ai commencé ? 


D'abord par des balades en solo, puis une journée à Annecy, j'ai pris une auberge de jeunesse le soir, j'ai discuté avec les filles qui étaient présentes dans mon dortoir puis je suis partie visiter la ville.  Je suis ensuite partie plusieurs jours, je n'attendais rien de spécial et j'ai finalement passé toutes mes soirées avec des personnes différentes très sympathiques que j'ai rencontré sur place.


Partir seule pour découvrir un endroit 


Personne pour partir avec moi dans cet endroit qui m'appelle ? Pourquoi est-ce que je n'y vais pas toute seule ? 
Dernièrement j'avais réservé un week-end dans une ville que je voulais découvrir depuis des années, malheureusement au dernier moment un imprévu empêchait mon amie de venir avec moi. J'étais d'abord déçu puis je me suis dit, je vais y aller toute seule. Pourquoi me priver alors que j'en rêve depuis tellement de temps.

Partir seule c'est faire ce qu'on veut 


Il y a aussi ce moment où j'ai envie de faire un voyage précis. Je veux le faire de cette manière-là et pas vraiment autrement, ce voyage c'est mon voyage. J'ai pas envie de devoir faire des compromis pour faire ce que l'autre veut aussi. J'ai rencontré l'année dernière une femme venant d'argentine qui visitait l'Europe seule et qui m'a dit : "J'aime bien partir avec mes amis, mais j'ai besoin aussi de faire des voyages seule. Si je veux aller prendre un kebab à 3 heures du matin, je peux." Partir seule c'est aussi suivre ses envies, ses envies personnelles. Se laisser aller au gré du vent.

Comment faire 


Si jamais vous avez de partir seul(e) mais tout en rencontrant des gens le mieux et de prendre une auberge de jeunesse, un airbnb ou encore faire du couchsurfing. Vous pouvez tomber sur des personnes vraiment cool qui vous feront rencontrer d'autre personnes. Par contre en général cela demande de sortir de sa coquille, osez allez vers les gens, leur parler.

Et vous, vous voyagez seul(e)?


Vous avez aimé ? ↓

dimanche 4 juin 2017

Mes indispensables de voyages



On a tous dans notre valise à peu près les mêmes choses. On y met tous des vêtements, le chargeur de notre téléphone, notre trousse de toilettes avec du savon et une brosse à dent. Mais nous avons chacun des petites spécialités, des indispensables personnels. Il y a toujours ces trucs qui vont dans mon sac en premier ou que je dois racheter si je les oublie. Ils sont pour moi mes indispensables de voyage. Impossible de m'en passer.

Pour mon bien-être : 


Lingettes/mouchoirs : Toujours utile, peu importe la situation : pour se rafraîchir après un long trajet en voiture/train/avion. Un petit paquet au fond du sac, ça dépanne vraiment.

Pour dormir : 


J'ai le sommeil ultra léger, je suis hyper sensible à la lumière, aux bruits et même aux vibrations. Un brin me réveille.

Mon masque de nuit : il a vraiment sauvé mes nuits loin de chez moi (ma chambre est doté de rideaux ultra épais qui laisse difficilement passer la lumière). Dans les dortoirs des auberges de jeunesse ou les chambres sans rideaux ou même sans volets cela me permet de ne plus être réveillé à 6 heures du matin par le soleil levant.

Mes boules-quies : un élément que j'ai découvert indispensable pour mes nuits en dortoir. Cela évite de se faire réveiller à 2 heures du matin par ceux qui sont sorti un peu tard ou à 6 heures du matin par ceux qui se lève tôt pour aller prendre un avion/arpenter la ville ... Aussi utile pour les hôtels mal isolés avec l'impression d'avoir le lit dans le couloir ou bien pour lutter contre les ronflements.

Pour rester connecté : 


Une batterie externe : Je ne me considère pas comme une accro des réseaux sociaux, je n'ai d'ailleurs pas facebook sur mon téléphone. Et lorsque je pars j'aime bien m'en couper. Mais lorsque je pars seule, ou bien que j'ai besoin de mon téléphone pour les billets d'avions, de trains ou alors pour gérer mes réservations blablacar j'ai besoin de batterie. Et mon téléphone ne la tient pas vraiment.
La batterie externe, vraiment utile lorsqu'au bout de 5-6 heures d'utilisation il fait grise mine, ou ùlorsque je pars à l'aventure sans savoir ou je pourrais charger mon téléphone.

Rayon papeterie :


Si je m'écoutais je prendrais toute ma trousse, mes crayons, mon cahier à dessins, un cahier, mon agenda et environ dix livres. Bien évidemment cela n'est pas possible. Je me contente de prendre un stylo, voir 2 pour mettre dans la couleur et un petit cahier, facilement glissable dans mon sac pour  noter mes pensées et mes inspirations. 

Et vous, sans quoi vous ne pouvez pas partir ?


Vous avez aimé ? ↓

mercredi 31 mai 2017

Neon : magazine coup de coeur



En cheminant dans les rayons de la bibliothèque je m'arrête toujours vers le rayon magazine. C'est l'occasion pour moi d'essayer de me faire surprendre avec des numéros intéressants ou bien des magazines inconnus au bataillon. C'est comme ça que j'avais découvert society un magazine qui se veut de société mais que je qualifierais quand même un peu d'information. Mais aujourd'hui je ne viens pas vous parler de celui-là mais d'une découverte récente. 
Néon, un magazine de divertissement, qui fait rire mais aussi réfléchir

Pourquoi il est différent ? 


Dans un article précédent que vous pouvez retrouver ici, j'explique pourquoi je suis lasse de la presse écrite "féminine" mais aussi que j'aimerais des magazines de divertissements visant aussi les hommes. 
Lorsqu'au premier regard, je vois la couverture du magazine, il y a dessus un homme et une femme, les sujets présentés n'appellent pas un genre plutôt qu'un autre et ils sont tous originaux. Je le feuillette et je ris des sujets abordés, d'autres m'intriguent. 
Chaque soir j'attendais avec impatience les quelques minutes de lecture que je m'octroyais pour découvrir ce magazine

rubrique magazine divertissement néon

Qu'est-ce qu'on y trouve ? 


Le magazine est découpé en quatre grandes catégories : Ressentir, Connaître, Voir et Faire. On y retrouve des témoignages, des reportages. Ils ont réussi à me faire lire des sujets qui ne m’intéressaient pas au premier abord comme un reportage sur des militants contre le nucléaire, un sujet vu et entendu plein de fois, mais où là on rentre dans leur quotidien, on découvre leur face cachée. Il y a plus de profondeur et ce que j'aime le plus c'est que cela m'a amené à réfléchir avec eux. Nous sommes loin des clichés que l'on peut retrouver dans la presse "féminine" écrite, c'est frais et ça fait du bien. Je pense qu'il est important aujourd'hui de mettre certains sujets en valeur pour qu'on puisse tous réfléchir dessus.

Les sujets traités ne sont pas tous hyper sérieux, par exemple il y a une interview d'une personne par texto, c'est décousu, ça change des questions bateaux et j'aime ça.  Une rubrique "garden-party" est aussi disponible, on ne nous parle pas de la meilleur façon de planter son gazon, ni de comment tailler ses lauriers mais de sujet atypique comme les formes inédites de poivron ou alors de lombric qui s'occupent des déchets. Chaque mois on peut retrouver la rubrique : les savoirs inutiles, qui nous parle ... de savoirs inutiles. 

Je lis le magazine d'un bout à l'autre. Il me fait réfléchir, m'interpelle sur certains sujet. La rubrique : klaire fait grrr, met en valeur un sujet important chaque mois. En mars cela parlait de la journée des droits de femmes, en avril des perturbateurs endocriniens.

Au final ? 


Je ris, je suis complètement happée par la lecture, je ne vois pas le temps passé. Une fois le magazine fermé j'ai appris des choses, j'ai réfléchis sur différents sujets, j'ai passé un bon moment.
Le magazine existe depuis 5 ans mais je n'avais jamais entendu parler de lui. J'ai envie de plus de magazine de ce genre. 

Leur site internet : Néon mag

Et vous quelles sont vos récentes découvertes ou coup de cœur magazine ?

↓ Cliquez sur le ❤ si vous avez aimé ↓ 

dimanche 28 mai 2017

Look n°1 : Changer d'avis



Je n'aimais pas les tailles hautes, je trouvais que cela ne m'allait pas, que ça faisait vieux jeu.  A la même époque l'année dernière je râlais de ne trouver quasiment que des tailles hautes dans les magasins. Puis l'été dernier je cherchais avec quoi mettre mes crop top. J'ai essayé un short taille haute. Cela a été l'échec total mais ma meilleure amie m'a dit "c'est comme tout il faut trouver la bonne coupe". Alors j'ai réessayé et j'ai fini par trouver un short taille haute que j'aime bien, dans lequel je me sentais bien. Cet hiver j'ai donc essayé un jean taille haute au hasard dans un magasin, car après tout cela ne coûte rien. Et puis bim, j'ai découvert que j'étais beaucoup plus à l'aise dedans, que cela rendait super bien avec ce que j'avais. Depuis je ne porte plus que ça. En short comme en jean. 

Je n'aimais pas non plus les bodys. Attention j'aimais ça sur les autres mais pas sur moi. Alors j'avais laissé tombé. Je n'arrivais pas à trouver avec quoi les assortir. Et puis avec la découverte des tailles hautes en jupe, short, jean c'est le coup de cœur. A tel point qu'ils ont remplacé quasiment tous mes tee-shirt. A chaque fois que je craque sur un article c'est un body. Comme celui que je porte là, c'est mon nouveau chouchou de cette été. 

Je mettais aussi dit que je ne mettrais pas de col serré parce que c'était pas censé m'aller ( merci christina) et puis devant ce body j'avais envie de l'essayer.  Après tout si j'en avais envie pourquoi m'en empêcher. Et verdict je l'adore
Je pensais que changer d'avis c'était se contredire soi même, mais j'ai réaliser que je change, que je ne suis plus la même personne qu'il y a un an ou même six mois. Que j'ai envie de faire de nouvelles choses, des choses que je n'osais pas ou que je n'imaginais pas. Quand j'ai commencé ce blog je mettais dit que je ne ferais absolument pas de mode. Moi ? Faire des articles sur la mode, ahha pas possible. Et puis dernièrement l'idée à commencé à germer dans ma tête, et puis pourquoi pas au final

Dans ce look je trouve qu'il y a un petit coté année 80, mais (et je me surprends moi même) j'aime bien ça. 


* body : pull&bear *
* short : Pull&Bear *
* sac  : Lollipops  *
* montre : Hurtig Lane *
* bague : swarovski* 


look taille haute et body soleil


body rayé poitrine broche felix felis

body détail short taille haute hurtig swarowski


sourire body rayé de dos short taille haute