mercredi 20 juillet 2016

Auberge de jeunesse ? Ma première experience


Lorsque je suis partie à Porto avec ma meilleure amie on a décidé d'aller en auberge de jeunesse pour dormir. Pour deux raisons : tout d'abord les prix, et ensuite la convivialité. C'était pour ma part ma première fois et j'étais un peu nerveuse, je ne savais pas trop comment ça allait être. Si les douches allaient être bien ? Si on avait des endroits pour laisser nos affaires en sécurité ? comment serait les autres personnes ?
Je vais vous raconter mon séjour, vous faire partager mon expérience. Cela vous aidera peut-être à franchir le pas.

Mon arrivé et la première nuit : 


Nous sommes allées à l'Invictus Porto Hostel, il se trouve à 5 min de la station de métro Trindale. Très pratique, au centre de la ville. La nuit par personne était de 15€ et le petit déjeuner compris dans le prix.

Premier bon point, l'entrée est sécurisée. On sonne pour entrer et une personne nous accueille. ( On nous donnera par la suite un code ). Nous nous enregistrons et nous prenons un casier pour mettre nos affaires. Le casier est fermé par un cadenas en échange d'une caution de 10€ ou d'un document personnel (carte d'identité, permis de conduire).

Puis nous découvrons notre dortoir. Il était grand, il y avait 12 lits superposés. On nous laisse choisir nos lits parmi ceux restant. Puis découverte des sanitaires, très propres et assez moderne. Me voilà rassurer. L'accueil est très sympathique. On s'installe et nous remplissons nos casiers avec nos affaires.

Il faisait assez chaud dans le dortoir, les fenêtres étaient ouvertes pour apporter de l'air frais mais du coup il y avait pas mal de bruit et de lumière. J'ai le sommeil léger et j'arrive pas à dormir avec beaucoup de lumière et de bruit. J'avais donc pris mon masque de nuit mais pas mes boucles quies. J'ai fermé les fenêtres pour dormir et vers deux heures du matin je me suis réveillée, étouffée par la chaleur.

-> Ma résolution en plein milieu de la nuit : vérifier pour la prochaine auberge de jeunesse qu'elle ait la clim.
-> Ma déception : le fait de fermer les fenêtres n’empêchaient quand même pas le bruit de rentrer.

Pour ma deuxième nuit :


Une fois cette longue première nuit passée, nous allons déjeuner. Agréable surprise avec un petit déjeuner assez varié. Attention ne vous attendez pas au déjeuner continentale que vous pourriez trouvez dans les grands hôtels avec des pancakes chauds, des salades de fruits, des plats préparés... Mais on avait quand même du café, du chocolat chaud, du thé. Du pain, du pain de mie que l'on pouvez faire griller, ainsi qu'un choix généreux de confiture, miel, nutella et différents jus de fruit. On avait aussi à notre disposition des céréales. Il y avait même des tranches de fromages.

Au programme de cette journée : trouver des boules quies pour la nuit ! J'en ai déniché dans une pharmacie plus facilement que prévu. Par contre il me fallut bien 5 minutes pour réussir à les mettre correctement. Une fois mise c'était parfait, le bruit était très bien étouffé.

Nous sommes repassées par l'auberge en début d'après-midi et plusieurs lits du bas s'étaient libérés. On est allé demander si on pouvait changer de lit pour prendre ceux du bas. Ils sont beaucoup plus pratiques : il n'y a pas d'échelle à monter, il fait plus frais en bas et c'est plus facile d'accès. La réceptionniste était très gentille et a accepté de nous changer de place. N'hésitez pas à demander à changer de place si celle que vous avez ne vous convient pas.

Mes autres nuits : 

Une fois changé de lit tout fût plus pratique. Pour la nuit le masque et les boules quies ont beaucoup aidé. Mon lit était placé près de la fenêtre, je pouvais la laisser entre-ouverte pour avoir un peu d'air et grâce aux boules quiès : plus de bruit !

Niveau convivialité : les gens étaient sympas, on discutait, on a même rencontré deux françaises avec qui on est sortie un soir.
Niveau sécurité : aucun souci, on a même fini par sortir quasiment toutes nos affaires du casier pour les laisser dans la valise sous notre lit. C'était beaucoup plus pratique.

Dans notre dortoir on était assez nombreux mais ça allait encore. Il y aura toujours des allers et venues dans la nuit. Ainsi vous pourrez peut-être être réveillé le soir, ou le matin en raison de ceux qui partent plus tôt que vous. Il se peut que vous tombez sur des personnes qui font pas vraiment attention et qui font du bruit, mais sinon la plus part font attention.



Est-ce que j'y retournerai : OUI ! J'ai aimé lé coté conviviale, la rencontre avec les gens, (deux filles de notre dortoir venaient d'Australie). En plus c'est pas cher. Je ferais peut-être plus attention à privilégier un endroit avec la clim. Je garderais aussi dans mon sac mon masque et mes boules quies pour être sûr de bien dormir.

Si vous cherchez un endroit cosy, calme pour dormir ou que vous êtes du genre pudique ou timide ce n'est pas forcement un endroit pour vous. Mais si vous aimez la convivialité, rencontrer des gens, foncez ! En plus votre budget vous dira merci.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire