mardi 11 octobre 2016

Avoir 20 ans


J'ai eu 20 ans cette semaine, si bizarrement 18 ans psycologiquement cela ne m'a rien fait, 20 ans oui. On change de dizaine et ça fait quelque chose. C'est presque un quart de vie. Alors certes du jour au lendemain rien ne change. Je ne me suis pas levée me sentant plus vieille que la veille. Mais j'ai commencé à me mettre toute seule la pression.

J'avais envie de partager avec vous mes reflexions sur cet âge.  

J'ai aujourd'hui vingt ans, j'ai vu le développement de l'ordinateur et tous les windows. J'ai aussi vu le développement du téléphone portable en commençant avec le Nokia indestructible mais dont les options étaient réduites : appeler, envoyer des sms et jouer à snake...  Maintenant nous avons des téléphones tellement multifonctions qu'ils pourraient remplacer un ordinateur, mais qui sont au contraire très fragiles. Je suis passée du walkam au téléphone en passant par le baladeur avec lequel il fallait se balader avec sa pochette de CD et qui ne rentrait pas dans la poche. 



Pour moi 20 ans c'était l'âge du sérieux. L'âge où les autres vont commencer à attendre de toi plein de choses. L'âge où tu es censé savoir quoi faire avec ta vie. L'âge où tu rentres dans l'âge adulte. Je mettais jamais dit un jour j'aurais vingt ans, comme je me dis pas qu'un jour j'en aurais vingt-et-un. C'est tellement loin tout ça pour moi, j'arrive déjà même pas à réaliser 20 ans
20 ans c'est se dire que l'on est déjà en 2016. 

Au final pour moi 20 ans c'est mettre derrière nous l'adolescence, mais cela ne veut pas dire qu'on est pas toujours jeune. Alors certes des fois je me suis surprise à faire des phrases "moi quand j'étais enfant c'était pas comme ça" et là je me suis prise une grosse claque. 
20 ans qu'est-ce que c'est : c'est être vraiment libre, c'est accueillir la vie à bras ouvert, découvrir le monde. 

20 ans cela a été pour moi un véritable électrochoc. 
Parce que à 20 ans j'ai déjà passé deux décennies, j'ai envie de profiter un maximum, de ne pas en perdre une miette et de ne pas me retourner plus tard et réaliser d'avoir perdu du temps. Il y a tellement de chose à faire, de pays dans le monde à découvrir et de voyage à réaliser, de chose à expérimenter.

A 20 ans j'ai l'impression que les gens s'attendant à ce que je sache répondre à la question " tu veux faire quoi dans la vie ?" 
 Au final je ne sais toujours pas répondre à la question. Parce que ma vie ça fait déjà 20 ans que je la vis.
Je pense pas que la bonne réponse à la question " qu'est ce que tu veux faire plus tard ?" soit un nom de métier. Je pense que c'est une réponse compliquée auquel je répondrais : Profiter !

"I thinks part of growing up is accepted the fact that we can't have everyone approval , we only have what ? eighty years, you really want to spend all that time worrying about what your dad thinks ?"
Je pense qu'une partie de grandir c'est accepter le fait qu'on ne peut pas avoir l'acceptation de tout le monde. On a quoi ? 80 ans sur terre, tu veux vraiment les passer à répondre aux attentes de ton père ?
Xoxo



Parce que vingt ans ça devrait surtout être penser à s'amuser, (comme à n'importe quel âge d'ailleurs).


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire