mercredi 10 mai 2017

Ce qu'il me manque dans les films

http://lesmeandresdecyprienne.blogspot.com/2017/05/livreetfilmharrypotter.html



Je suis une grande lectrice, je fais partie de ces personnes qui passent leur temps à dire "ah mais dans le livre c'est pas comme ça". Je suis très classique et j'aime bien que les adaptations cinématographiques correspondent aux livres. Si certains des films sont bien réalisés, cela reste subjectif, comme le un ou encore le trois. D'autres le sont moins. Je sais qu'il y avait la contrainte de temps par rapport au nombre de pages à adapter. Je ne parlerais pas du tout du six qui est pour moi une abomination, alors que le livre est un de mes tomes préférés.
Je dois quand même préciser qu'il y a un moment rajouté que j'ai beaucoup aimé. Celui où dans le dernier film Harry confronte Rogue dans la grande salle. Ce moment n'existe pas dans les livres mais j'ai aimé revoir Mcgonagall qui protège Harry, j'ai aimé l'échange plein d'électricité entre Rogue et Harry et surtout j'ai aimé que les serpentards soient envoyé au cachot !

J'avais envie de vous faire partager ces petits moments dans les livres que j'aurais adoré retrouver sur le grand écran. 


Au début du tome 4, Harry se trouve toujours chez les Dursleys et ce sont les Weasleys qui viennent le chercher. Ils arrivent par la cheminée, déboulant plein de poussière dans leur salon très bien entretenu de Pétunia. J'aurais aimé voir la tête de Vernon lorsque la famille rouquine est arrivée dans leurs salon. C'est aussi à ce moment-là qu'Arthur Weasley remarque le comportement des Dursleys à l'égard d'Harry. Mais le meilleur est pour la fin, lorsque les jumeaux font tomber de leurs poches des bonbons que Dudley va s'empresser de manger. Et qui vit sa langue grossit et grandir sans s'arrêter. 



Présent dans le tome 3, utilisé par Hemione pour remonter dans le temps


Toujours dans le tome 4, lors de la coupe du monde de Quidditch, l'équipe Bulgare avait amené comme mascotte des vélanes. Créatures qui envoûtent lorsqu'elles se mettent à danser et à chanter. Harry et Ron complètement sous leur influence avaient commencé à escalader la balustrade près à sauter.

Le 4 est rempli de petit moment que je trouve intéressant. Hermione et Harry vont se rendre dans les cuisines et y retrouver Dobby et Winky. Voir des passages secrets et des salles spéciales, moi je dis oui. Et puis les cuisines de Poudlard doivent être fabuleuses quand même. 

Dans le 5, Harry demande de l'aide pour détourner l'attention d'Ombrage pour pouvoir parler à Sirius de ce qu'il a vu dans les pensées de Rogue. Il parle à Sirius et Lupin de James. Le moment est bref, mais y'a-t-il vraiment besoin d'une excuse pour voir plus Sirius  ?

Contrairement au film, Dumbledore vient chercher Harry au début du six chez les Dursley. Ils ne se retrouvent pas dans le métro. Dumbledore va s'asseoir sur leur canapé pour parler à Harry. Il fait même venir Kreatur, l'elfe de maison de Sirius, pour vérifier son allégeance. Les Dursley apprennent aussi qu'Harry possède une sommes assez importante d'argent. Voir l'elfe de maison dans le salon des dursley, voir Dumbledore qui donne des leçons à Pétunia. Cela valait son pensant d'or, j'aurais vraiment aimé le voir à l'écran.

Dans le six, la relation entre Ginny et Harry n'est pas insinuée. C'est surement mon coté romantique qui parle mais j'ai aimé qu'Harry rentre dans la salle commune après le match de quidditch et que Ginny coure dans ses bras. J'ai aimé la dynamique entre eux tout le long du livre.

Dans la même lignée je suis très déçu de ne pas voir l'anniversaire d'Harry pour ses 17 ans au terrier. Les cadeaux qui lui sont offert mais aussi, et surtout, le baiser échangé entre la rouquine et l'élu. Pas le chaste baiser échangé sur le bout des lèvres avant le mariage. J'aime beaucoup harry et Ginny ensemble et déjà qu'ils ne sont pas beaucoup présent que les moments des livres soient au moins représenté.

Le sortilège de l'impérium est un puissant sort. Dans le tome quatre, le professeur Fol oeil entraîne les élèves à résister au sortilège impardonnable et Harry y arrive. Il va aussi résister contre Voldemort dans le cimetière. J'aime qu'Harry réussisse des choses difficiles, cela lui donne un coté spécial.

Enfin dans le huitième film, Harry et Voldemort se lance dans un combat magique, long, très long. Pour comparer avec le livre ce combat n'a pas lieu. Ils se lancent juste dans un échange verbal. Harry confronte Voldemort avec son vrai nom, ce qu'il ne lui plait pas. Il s'attaque avec des mots plutôt qu'avec coup. On peut ressentir une vraie tension. Jusqu'au sort final qui le détruit. J'attendais avec une réelle impatience ce moment.

Bonbon du monde magique


En revanche tant qu'à prendre des libertés sur les livres, j'aurais bien aimé voir un duel de Quidditch entre Krum et Harry.
Et vous quelles sont vos impressions sur les livres et les films ? Il y a t-il des choses que vous auriez voulu voir ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire