rubriques du Blog

dimanche 4 juin 2017

Mes indispensables de voyages



On a tous dans notre valise à peu près les mêmes choses. On y met tous des vêtements, le chargeur de notre téléphone, notre trousse de toilettes avec du savon et une brosse à dent. Mais nous avons chacun des petites spécialités, des indispensables personnels. Il y a toujours ces trucs qui vont dans mon sac en premier ou que je dois racheter si je les oublie. Ils sont pour moi mes indispensables de voyage. Impossible de m'en passer.

Pour mon bien-être : 


Lingettes/mouchoirs : Toujours utile, peu importe la situation : pour se rafraîchir après un long trajet en voiture/train/avion. Un petit paquet au fond du sac, ça dépanne vraiment.

Pour dormir : 


J'ai le sommeil ultra léger, je suis hyper sensible à la lumière, aux bruits et même aux vibrations. Un brin me réveille.

Mon masque de nuit : il a vraiment sauvé mes nuits loin de chez moi (ma chambre est doté de rideaux ultra épais qui laisse difficilement passer la lumière). Dans les dortoirs des auberges de jeunesse ou les chambres sans rideaux ou même sans volets cela me permet de ne plus être réveillé à 6 heures du matin par le soleil levant.

Mes boules-quies : un élément que j'ai découvert indispensable pour mes nuits en dortoir. Cela évite de se faire réveiller à 2 heures du matin par ceux qui sont sorti un peu tard ou à 6 heures du matin par ceux qui se lève tôt pour aller prendre un avion/arpenter la ville ... Aussi utile pour les hôtels mal isolés avec l'impression d'avoir le lit dans le couloir ou bien pour lutter contre les ronflements.

Pour rester connecté : 


Une batterie externe : Je ne me considère pas comme une accro des réseaux sociaux, je n'ai d'ailleurs pas facebook sur mon téléphone. Et lorsque je pars j'aime bien m'en couper. Mais lorsque je pars seule, ou bien que j'ai besoin de mon téléphone pour les billets d'avions, de trains ou alors pour gérer mes réservations blablacar j'ai besoin de batterie. Et mon téléphone ne la tient pas vraiment.
La batterie externe, vraiment utile lorsqu'au bout de 5-6 heures d'utilisation il fait grise mine, ou ùlorsque je pars à l'aventure sans savoir ou je pourrais charger mon téléphone.

Rayon papeterie :


Si je m'écoutais je prendrais toute ma trousse, mes crayons, mon cahier à dessins, un cahier, mon agenda et environ dix livres. Bien évidemment cela n'est pas possible. Je me contente de prendre un stylo, voir 2 pour mettre dans la couleur et un petit cahier, facilement glissable dans mon sac pour  noter mes pensées et mes inspirations. 

Et vous, sans quoi vous ne pouvez pas partir ?


Vous avez aimé ? ↓

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire