dimanche 23 juillet 2017

Récits de voyage #3 : Une semaine animée



Dimanche dernier, 17h30 je m'envole de Copenhague pour rejoindre Berlin. Je mettais arrêté là dans mon histoire. Je pensais arriver à Berlin en début de soirée, pour profiter un peu. Sauf que dans le réalité j'ai mis 3 heures pour rejoindre le centre-ville. Pourquoi ? Comment ? 

Tout d'abord il a fallu récupérer mon sac. Vingt minutes plus tard je me dirige vers la sortie. Mais là aucune indication de comment prendre le train express que l'auberge m'avait conseillé. Après quelque renseignement je me dirige sur de moi vers la gare, sachant exactement quel train prendre. Arrivé sur le quai je dois attendre encore 20 minutes avant que le premier train ne pointe le bout de son nez. Grand changement par rapport à Copenhague où le métro accessible facilement nous emmène en Vingt minute en plein centre ville. Je monte dans le train mais le train ne va pas jusqu'à l'endroit indiqué. Je fini par trouvé un autre train qui me permet  d'atteindre le centre ville. Dernier obstacle : le bus ne prend pas la carte bleue et je n'ai absolument pas de monnaie sur moi. Il est 21h, je vais donc marcher 30 minutes pour atteindre mon auberge de jeunesse avec mon gros sac à dos. 

Du coup pour Berlin je n'ai pas beaucoup de chose à raconter. Mais le peu que j'ai vu m'a beaucoup émue. Il y a ces morceaux de mur déposés à sur Postdamm et ces traits au sol qui représentent l'ancien mur. Je n'ai pas eu le temps de voir plus car mon train partait le lendemain matin pour Prague. 


sunset place old main square

Prague, début du pass interrail


Qu'est ce que le pass interrail : c'est un pass qui permet sur une durée de son choix de prendre autant de train que l'on veut à travers l'Europe. En revanche si on veut un siège attribué il faut un réservation.
Avant d'arriver à Prague il faut d'abord prendre le train. Nouvel journée, nouvel anecdote : Comme je vous l'ai expliqué, si toutes les places du train sont déjà réservées, il faut rester debout ou s'asseoir par terre. C'est un peu ce qu'il s'est passé dans ce train-là. J'étais pas seule à voyager avec un pass interrail et personne n'avait fait de réservation. Or la quasi totalité des places étaient prises. On a donc passé le trajet dans le couloir, assis par terre. Mais c'est aussi grâce à ça que j'ai pu faire la connaissance d'une néerlandaise. 

C'est ainsi qu'à Prague j'ai parcouru la ville avec elle et avec une australienne rencontrée dans son auberge. En voyage, loin de chez soi et seule, les liens se tissent vite. Elles étaient elles aussi en voyage seule à travers l'Europe. En plus de çà j'ai été dans une superbe auberge de jeunesse : art hole hostel. Le staff était hyper sympa. La ville était magnifique et je pense que j'aurais pu passer mon temps à la prendre en photo. 

Je suis restée 3 nuits à Prague. Le dernier soir à Prague, on est parti à la recherche d'un secret bar dans la ville avec quelque indication sur une carte est c'était vraiment excellent. Je vous ferais dans un prochain article un city guide sur la ville tel que je l'ai aimée. 

Cracovie et le changement de programme 


J'étais supposé ensuite allée à Cracovie par train de nuit, 8 heures de train. Sauf qu'une fois arrivée dans le train, il était complet. Les compartiments comportés huit personnes, les sièges étaient petits, pas inclinables. Une fois assise je n'avais pas du tout envie de passer la nuit dans ce train, d'arriver complètement épuisée le lendemain car je n'aurais pas réussit à dormir. Rien ne m'obligeait à rester là, alors je suis vite sortie avant qu'il parte et j'ai pris une auberge pour la nuit. Le lendemain matin je suis montée dans un train pour Bratislava


porte de vienne

Brastilava la bonne surprise


Arrivé à Bratislava je me suis d'abord reposée. Puis le soir je suis partie arpenter la ville. La veille ville est jolie (juste après Prague c'est dure de pouvoir comparer) mais se parcourt rapidement. Je devais rester encore une journée dans la ville et je n'avais que le château à visiter. Un château qui se visite en 1 heure maximum. 
Le lendemain au petit déjeuner j'ai parlé avec un jeune écossais dans la cuisine de l'auberge. il prévoyait d'aller voir une forêt adjacente et de chercher un endroit pour se baigner (et avec la chaleur, c'était volontiers). Comme j'avais rien prévu de spécial je les ai accompagnées. C'était une journée hyper bien. On a pris plusieurs bus pour trouver l'endroit que l'on cherchait, on s'est perdu dans le bois, on a fait une semi rando (je n'avais d'ailleurs pas du tout prévu les chaussures pour ça), on s'est retrouvé devant des lacs où il était impossible de nager. Puis, quand a on enfin réussit à trouver l'endroit que l'on cherchait, une pluie diluvienne s'est mise à tomber. Juste quand on arrivait devant le lac. Sauf qu'on avait pas fait tout ça pour rien. Alors on s'est mis en maillot, on a mis nos vêtements à l'abri et on est parti dans l'eau.  C'était vraiment un bon moment et de bonnes rencontres

Si j'étais allé à Cracovie, je n'aurais pas rencontré ces personnes, je ne serais probablement pas allée au lac et je n'aurais pas passé une aussi bonne journée. 

Moralité de la semaine : Suivre ce que l'on a envie de faire, cela peut déboucher sur de bonnes surprise

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire