dimanche 22 octobre 2017

Bonjour Helsinki



Je suis arrivée à Helsinki le 24 aout, il y a presque deux mois maintenant. Je suis arrivée avec deux énormes valises de presque 30 kilo, un bonheur à tirer ! Je suis ici jusqu'en mai pour mon master 1, cela veut dire que je vais affronter le grand fois cet hiver, les journées très courtes et la neige (espérons). 
Nouveau rythme universitaire, plein de nouvelles rencontres, j'ai pris un peu de temps pour trouver mon rythme et j'ai laissé un peu le blog de coté, mais me revoilà. 

Alors Helsinki c'est comment ? 


La première chose qui vient à l'esprit c'est le temps. J'ai tout de suite compris de quoi il allait être question lorsque le premier jour mon couchsurfer m'a dit que j'avais de la chance, c'était une belle journée. La belle journée en question : un temps nuageux un peu venteux qui atteignait gentiment les 17-18 dégrée en plein après-midi, belle journée donc pour un 24 août. Bien-sûr je savais pour quoi j'avais signé, en allant à Helsinki on est loin des cocotiers sur la plage. 
Aujourd'hui presque fin octobre il fait aux alentours de 5 dégrée, ce matin il y a eu un petit dégrée au thermomètre, les premiers pari pour deviner le jour de la première neige sont ouvert et je ne sors jamais sans mon écharpe et mes gants. Je suis bien loin des 25 dégrée que ma famille a en France. 

decouvrir helsinki


Les rencontres avec les finlandais : les rumeurs disent que le contact avec les finlandais est difficile, qu'ils sont plutôt renfermé. D'ailleurs à la poste il y a des cartes humoristiques sur lesquelles il est écrit que l'une des plus grande peur des finlandais est de faire la conversation. Pour ma part j'ai pas eu vraiment cette impression de "froid", les finlandais que j'ai retrouvé étaient gentils. Après est-ce que c'est parce qu'ils étaient étudiants ? Je ne sais pas. Mais c'est sur que l'environnement n'est pas forcement favorable à faire des rencontres, surtout que le froid s'installe et que les gens restent beaucoup chez eux. 

Le centre ville d'Helsinki n'est pas très grand, le tour de la gare n'est qu'un grand centre commercial,  pas de grande tour, building ou autre. Les sites à voir ne sont pas très nombreux et les nombreuses activités sont plus tournées vers la nature. Il y a des saunas partout, mais vraiment partout. Il n'y a pas une maison ou un appartement sans, il y a aussi des saunas à la piscine et des saunas publics. La nature encercle la ville, et si le centre ville est petit (comparé à d'autre capitale) on se rend compte que la ville en elle même ne l'est pas autant. La ville est calme, on est loin de l'agitation qu'on pourrait trouver à Paris ou encore à Marseille. Les gens marchent doucement, respectent les feux verts pour traverser la rue mais quand il n'y a pas de voiture à l'horizon. D'ailleurs ici les voitures s'arrêtent toujours pour vous laisser traverser. Il va falloir que je fasse attention quand je retournerai en France à ne pas me faire écraser en traversant. 

nature helsinki

Est-ce que la vie est chère ? Légèrement plus qu'en France. Un ticket de métro coûte 2.90 € et un ticket de tramway 3.20€, mais les transports en commun sont très bien, les bus toujours à l'heure, le métro toujours propre.  Pour les courses : Lidl est devenu mon QG pour faire mes courses. Les vêtements coûtent environ le même prix. Le plus cher reste les sorties, prendre un chocolat chaud quelque part, vouloir manger une pizza, sortir boire un coup. De plus chaque club et certains bars disposent d'un vestiaire qu'il est obligatoire de payer, donc à chaque fois il faut compter 3 euros en plus. 

Il me reste encore beaucoup de chose à découvrir à Helsinki et d'autres articles à faire. 





Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire